QU’EST-CE QUE L’OSTEOPATHIE ?

L’ostéopathie est une médecine manuelle ou thérapie manuelle de première intention référencée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Fondée au XIXème siècle par Andrew Taylor STILL, son but est de rechercher et de traiter les restrictions de mobilité touchant les différentes structures du corps.

L’ostéopathie prend en compte et entretien la capacité qu’a le corps humain à s’autoréguler, à optimiser son bon fonctionnement.

C’est donc une thérapie à la fois préventive et curative.

L’ostéopathe, ne travaille qu’avec ses mains et s’appuie sur ses connaissances approfondies du corps humain (notamment en anatomie et en physiologie), il va chercher à rétablir le bon fonctionnement des différentes structures du corps (organes, articulations, muscles…) pour permettre à chaque individu de fonctionner au mieux dans sa propre physiologie.

Pour cela, l’ostéopathe va utiliser différentes techniques, adaptées au patient et à son motif de consultation. Techniques articulaires, musculaires, viscérales, crâniennes, tissulaires…

Cette prise en charge du patient dans sa globalité permet de comprendre et de traiter l’origine des différents maux (traumatismes divers, mauvaise ergonomie de travail, sollicitations intense du corps au delà de ses limites…) et de lever les différentes compensations que le corps a pu mettre en place autour de ces troubles.

Depuis l’article 75 de loi n°2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, le titre d’ostéopathe est officiellement reconnu en France. Les décrets d’application de cette loi sont parus en mars 2007.

QUAND CONSULTER SON OSTEOPATHE ?

En dehors de tout motif particulier, il est conseillé de consulter votre ostéopathe au moins une fois par an de manière préventive, pour préserver le bon fonctionnement du corps en levant les déséquilibres qui peuvent s’installer et amener une douleur à apparaître dans le futur.

L’ostéopathe peut prendre en charge différents motifs de consultations tels que : (liste non exhaustive)

Système musculo-squelettique : dorsalgies, lombalgies (lumbago), cervicalgies (torticolis), tendinites, entorses, traumatismes sportifs, chutes…

Système vasculaire : migraines, céphalées (maux de tête), troubles de la circulation…

Système digestif : troubles du transit (diarrhée/constipation), reflux gastro- oesophagiens, acidité gastrique, digestion difficile, ballonnement, état nauséeux…

Système ORL : infections chroniques (sinusites, otites, rhinites…), allergies, acouphènes, vertiges, asthme…

Système nerveux : sciatique (ou sciatalgie = douleur du nerfs sciatique), cruralgie, névralgie cervico-brachiale…

Mais aussi : fatigue, stress, irritabilité, post-partum, traumatismes émotionnels, suites d’un accident de voiture, d’une opération chirurgicale…

Pour certains de ces motifs, un avis médical ou des examens complémentaires auront été nécessaires au préalable pour permettre à l’ostéopathe d’être sûr de rester dans son champ d’action et de ne retarder en rien un diagnostic ou une prise en charge médicale nécessaire pour la bonne santé du patient.

L’OSTEOPATHIE POUR QUI ?

L’ostéopathie s’adresse à tous !

Aux nourrissons (avec un certificat de non contre-indication à l’ostéopathie pour les nouveaux-nés de moins de 6 mois), aux enfants, aux adultes, aux personnes âgées, mais aussi aux sportifs et aux femmes enceintes…

L’ostéopathe dispose d’un arsenal de techniques très varié, il peut ainsi s’adapter au patient et à son motif de consultation.

CONSEILS

Pensez à apporter lors de votre consultation les examens complémentaires (bilan sanguin, radios, IRM, scanner…) qu’ils concernent votre motif de consultation ou vos antécédents personnels. Votre ostéopathe peut être amené à les consulter.

 

Contact
Accés